L’Halloween arrive, gare au sucre !

Loin de nous de vouloir faire les rabats joie en cette veille de l’Halloween, mais nous tenons quand même à vous mettre en garde contre cette petite bête noire qu’est le sucre. Nous ne voulons pas non plus vous faire peur ni faire la chasse à la sorcière, mais simplement vous informer des effets néfastes du sucre sur la santé de vos dents et celle de votre famille.

Ceci dit, rien ne vous empêche de tricher pour une soirée… ou deux ! Car, qui n’est pas allé à la pêche dans le sac de bonbons d’Halloween de son enfant à la recherche de caramels « Kraft » ou encore de minuscules palettes de chocolat Caramilk ou de boites de Smarties. Je ne sais pas pour vous, mais les petites boites de raisin ne sont pas vraiment populaires à la maison !

Voici quelques faits sur le sucre :

Remplacer le sucre blanc par un de ces sucres naturels, une bonne idée ?

Miel : Autrefois utilisé comme médicament dans plusieurs civilisations anciennes, le miel est plus calorique que le sucre raffiné. De plus, comme il ne contient que très peu de vitamines et de minéraux, il n’est pas vraiment une source de nutriment essentiel à la santé. Par contre, acheté localement le miel s’avère un sucre très bon pour limiter les impacts sur l’écologie en plus d’être excellent au goût !

Sirop d’érable : Ce nectar d’ici a une concentration en vitamines et en minéraux plus intéressante que le sucre ou le miel et contient des antioxydants en prime ! De plus, il a un indice glycémique inférieur à celui du sucre, intéressant ! Mais sachez que le sirop d’érable, malgré ses nombreuses vertus, demeure une source de sucre ajouté. Allez-y quand même avec parcimonie !

Sucre de canne : Même s’il est moins transformé que le sucre blanc, il n’en demeure pas moins un sucre. Il contient quand même 16 calories par cuillère à thé ! Le sucre turbinado est aussi calorique que le sucre blanc, et en ce qui concerne la cassonade, ce n’est ni plus ni moins que du sucre blanc avec de la mélasse ajoutée pour le colorer ! Peu écologique, la canne à sucre utilisée pour fabriquer le sucre est en partie responsable d’impacts sur la biodiversité là où elle pousse !

Stévia : Ce sucre produit à partir d’une plante est un édulcorant naturel. Il est sans calorie, mais avec un pouvoir sucrant de 10 à 15 fois plus élevé que le sucre blanc ! Une solution très intéressante pour les diabétiques.

Sucre de noix de coco : Ce sucre est récolté à partir de la sève des fleurs de cocotiers et à un indice glycémique très faible lui aussi. Avec une teneur en vitamine et minéraux intéressante, il demeure un sucre à privilégier, s’il faut vraiment sucrer vos aliments bien sûr !

Sirop d’agave : Sucre provenant d’une plante lui aussi, il est également utilisé pour produire la tequila. Son indice glycémique est trois fois moins élevé que le sucre blanc, mais a un pouvoir sucrant plus intense. Par contre, faites attention ! ce sucre a une teneur en fructose très élevé, comparable au glucose-fructose ou sirop de maïs à haute teneur en fructose.

Saviez-vous que :

  • Les aliments sucrés sont les principales sources de problèmes dentaires !
  • Les Canadiens consomment une moyenne de 40 kg de sucre annuellement !
  • Tous les sucres confondus sont mauvais pour la santé dentaire. Les bactéries présentes dans la bouche se nourrissent du sucre et forment l’acide responsable de la carie dentaire.
  • Même les fruits frais contiennent du sucre ! Cependant, la salive présente dans la bouche neutralise l’acidité de fruits. Il suffit d’en consommer une quantité normale, car les fruits demeurent une excellente collation.

Qu’est-ce que vous pouvez faire ?

  • Privilégiez le verre d’eau entre les repas.
  • Consommez du lait, yogourt, fromage ou noix après avoir consommé un aliment sucré pour neutraliser la carie.
  • Si vous devez ABSOLUMENT consommer des friandises, comme à l’Halloween par exemple, mangez-les à la fin des repas et brossez-vous les dents ou rincez votre bouche à l’eau ou encore mangez des carottes ou du céleri.

Malgré ces mises en garde et conseils, nous vous souhaitons une joyeuse Halloween !

(Source : Association dentaire canadienne, Le Centre de référence sur la nutrition de l’UdeM la Presse)